Référence de cet article : www.alimentation-france Auteur : Fabien Mourioux
Référence de cet page    : Michel Potier Montgeron

 

 

Les meilleures variétés de pommes

Fleurs de pommier


FleurDePommier.jpg Saviez vous qu'en 1900, il existait plus de mille variétés de pommes en France!
Malheureusement, l'agriculture intensive est arrivée dans les années 60 et avec elle la notion de rendement et de rentabilité. Ce fût alors l'avènement de la pomme "Golden" : + de 80% du marché européen ! Cette pomme étant la seule capable de supporter de fortes doses d'engrais et des conditions de transport difficiles. Le grand perdant ? Le consommateur évidemment ! Fruits sans goût ou presque, segmentation par couleurs (verte, jaune, rouge), chimiquement "pleine de bonnes choses" (gaz éthylène pour favoriser le murisement par exemple). Cette période est bien finie ! Les consommateurs se tournent désormais vers des variétés anciennes pour leurs goûts inimitables et sains. Alors pour vous, bon consommateur, lisez attentivement cet article qui vous présente les meilleures variétés de pommes. Hummmm ....

La Belle Fille de Salin


Un parfum d'amande amère : Ce fruit originaire du Jura est un délice. La variété, créée au début du XX' siècle, est relativement récente. De floraison tardive, elle est idéale pour les régions à printemps froid. Elle a pour autres vertus d'être productive et de résister à la tavelure. Sa peau, de couleur jaune blanc, est plus ou moins recouverte de stries rouges ou rouge-rose.
BelleDeSalin.jpg Goût : La chair est blanche, fine et croquante, très juteuse, sans acidité et très parfumée. Selon certains experts, elle dégage un léger parfum d'amande amère.
Utilisation : Cette pomme à croquer est aussi parfaite en jus ou à cuire.
Culture : Cette variété est surtout cultivée sur haute tige, en plein-vent, où ses fruits sont indemnes de tavelure. De floraison très tardive, elle échappe à toutes les gelées. Elle est donc recommandée en altitude. Seul bémol: son alternance est longue (elle fructifie un an sur deux). Enfin, sa floraison tardive la met à l'abri des dernières gelées. Elle s'adapte donc parfaitement à la moyenne montagne.
Récolte : Elle arrive à maturité en octobre mais peut se conserver jusqu'en juin.
Synonyme : "Citron" dans le Haut-Doubs.
À savoir : Ne pas la confondre avec la variété 'Belle Fille' (autrement nommée 'Hollande'), très proche mais plus colorée et plus large.

Belle de Boskoop rouge


Une bonne hollandaise. Cette excellente pomme nous est venue des Pays-Bas au milieu du XIX' siècle.

BelleBoskoopRouge.jpg Goût : Chair ferme et juteuse, finement acidulée, légèrement jaune et sucrée.
Utilisation : Agréable en pomme à couteau, elle convient aussi pour la pâtisserie. C'est la pomme à cuire par excellence.
Culture : L'arbre est vigoureux, très résistant au froid et d'une grande fertilité, mais il nécessite une variété pollinisatrice (reine des reinettes). Cette «nordique» est peu sensible à la tavelure.
Récolte : Elle se récolte fin octobre, mais doit être consommée à bonne maturité entre décembre et fin février.
Synonyme : Reinette de Boskoop
À savoir : Récoltée dans la seconde quinzaine d'octobre, elle sera consommée de décembre à fin février.

Calville Blanc d'Hiver


Une pomme très rare. Voilà une des variétés les plus anciennes, puisqu'elle fut cultivée dès le XVI ème siècle dans le comté de Montbéliard. Mais cette antique pomme à l'aspect très rustique est aussi l'une des plus savoureuses, et particulièrement en tartes. Le célèbre obtenteur Georges Delbard disait d'elle: « Cette variété excellente et de première qualité est reconnue comme la meilleure».

CalvilleBlancHiver.jpg Goût : Sa saveur est de première qualité. Sa chair, blanche très fine, est tendre et sucrée, juteuse et finement parfumée.
Utilisation : La pomme est extrêmement bonne à croquer, mais elle révèle aussi toutes ses qualités gustatives en tartes.
Culture : Attention, le fruit est sensible à la tavelure. Cultivez cette variété en forme moyenne
et à l'abri des pluies. L'exposition doit être assez lumineuse et le sol riche. Son épiderme étant très fin, il est conseillé, dans la mesure du possible, de l'ensacher afin de la protéger des insectes et des radiations solaires trop fortes.
Récolte : De décembre à mai ou de novembre à avril, suivant les régions le fruit se conserve parfaitement à une température de 2 degrès.
Synonyme : 'Calville blanc à Côtes' et 'White Calville'.
Vertus : Cette pomme est très riche en vitamines (35 mg/ 100 g).
À savoir : Très appréciée, cette calville 'Blanc d'Hiver' a fait le tour du monde et a été baptisée plus de trente fois.

Court-Pendu gris


Elle vaut de l'or. Variété très ancienne datant des années 1400, le 'Court-Pendu gris' (terme masculin), qui tire son nom de son court pédoncule, était autrefois la pomme la plus renommée dans toute l'Europe, notamment en France (Montbéliard, Montpellier), en Suisse et en Italie. Elle était alors appréciée pour son goût et son odeur, mais aussi sa tenue dans les transports et sa longue conservation. De bonne vigueur, l'arbre, lui, est fertile et offre des gros fruits à peau rugueuse, jaune roussâtre, et tachetée de gris-brun. La pomme est cultivée partout aujourd'hui, mais surtout dans le nord de l'Europe.

CourtPenduGris.jpg Goût : Lachair ferme est croquante, très fine, sucrée, et libère d'agréables parfums de cannelle légèrement anisés. On comprend sa réputationd'antan!
Utilisation : Très bonne pomme à couteau ou à cuire.
Culture : Sa floraison étant tardive et productive, l'arbre a besoin d'un éclaircissage pour donner de plus gros fruits. En outre, en raison de la faible longueur de son pédoncule, il est également recommandé d'éclaircir les bouquets de fruits qui, en se poussant au fur et à mesure qu'ils grossissent, peuvent tomber prématurément.
Récolte : Le fruit arrive à maturité en novembre (récolte) et se conserve bien jusqu'en avril.
Vertus : Cette variété contient 15 à 20 mg/100 g de vitamine C.
À savoir : En 1536, un pomologue nommé Ruel disait de cette variété: «Sa saveur est tellement exquise qu'elle se vend au poids de l'or et s'expédie au-delà des mers». Cette pomme fut aussi appréciée pour ses vertus médicinales: vidée de ses pépins et remplie d'encens, elle était cuite sous la cendre sans être brûlée, puis donnée aux malades atteints de pleurésie. Elle était également servie crue ou cuite aux personnes souffrant de fièvre et assoiffées. Au XVsiècle, elle était cultivée en Normandie par le jardinier du roi Louis XI.

Cox Orange Pipin


Exigente mais divine. Cultivée par un certain monsieur Cox en 1830, elle a été multipliée en France à la fin du XIX' siècle. Le fruit est assez gros, de peau jaune saumoné, presque teintée de rose et de rouge à l'insolation.

CoxOrangePippin.jpg Goût : Sa chair est croquante, juteuse, légèrement acidulée et très parfumée.
Utilisation : C'est incontestablement l'une des meilleures pommes à couteau.
Culture : Cette variété demande une culture soignée. Elle ne convient pas en altitude, car elle est sensible au froid. Elle craint également la chaleur, les parasites et les maladies (tavelure, chancre). L'alternance est marquée (un an sur deux).
Récolte : Elle se récolte fin septembre et se consomme d'octobre à janvier.
Synonyme : 'Cox's orange' et reinette 'Orange de Cox'.
À savoir : Une excellente pomme à couteau.

Delbard Jubilée


La plus plébicité. Cette pomme à belle robe rouge et or est devenue un fruit presque culte depuis sa sortie en 1985 des pépinières Delbard. Plébiscitée par de nombreux amateurs, placée en tête lors de diverses dégustations, elle remporte tous les suffrages, elle a notamment reçu pas moins de trois prix décernés par la presse professionnelle entre 1991 et 1992. Voilà certainement l'un des meilleurs compromis satisfaisant à la fois le monde des professionnels et celui des amateurs de pommes.

DelbardJubilee.jpg Goût : La chair renferme des arômes de miel, de noisette et de banane.
Utilisation : Cette variété est à la fois succulente à croquer, en compotes, en sorbets et dans des plats de viande (gibier).il est recommandé de laisser la peau pour la cuisson.
Culture : L'arbre, de bonne vigueur, s'installe partout. fi est peu sensible aux maladies et sera très productif au bout de quelques années. il faudra pourtant traiter contre la tavelure, bien qu'il y soit, en principe, assez résistant. Eclaircissez afin d'éviter l'alternance. L'arbre peut être pollinisé, entre autres par la variété ancienne reine des reinettes.
Récolte : La pomme se récolte en octobre et se garde jusqu'en décembre ou janvier. Les fruits sont consommables dès la récolte.

Delbard Estival


Parfaite en été Créée en 1995, cette variété nouvelle obtenue par les pépinières Delbard est une excellente pomme d'été. Orange sur fond jaune strié, ce fruit croquant est l'un des plus plébiscités par de nombreux jardiniers. L'arbre, de développement moyen, s'acclimate dans toutes les régions.

DelbardEstivale.jpg Goût : La pomme libère de subtils parfums d'anis et de fenouil.
Utilisation : Parfaite croquée nature, elle convient aussi pour la réalisation de tartes ou de jus.
Culture : Cette variété doit être pollinisée. D'autres pommiers, comme 'Golden', 'Red delicious' ou 'Delbard Jubilee', sont nécessaires.
Récolte : A ramasser fin août ou début septembre, et à consommer jusqu'à fin septembre (un mois de conservation maximum).

Reinette grise du Canada


Une superbe pomme au four. Cette pomme tardive, moyenne à grosse, se caractérise par son épiderme rugueux de couleur jaune verdâtre recouvert de gris brun.
Elle fut signalée en France pour la première fois en 1805 au jardin du Muséum national d'histoire naturelle de Paris. Malgré son nom, elle ne fut, apparemment, pas revendiquée par les Canadiens, ni par les Américains.

GriseDuCanada.jpg Goût : Sa chair fine, blanc jaunâtre ou verdâtre, est compacte, croquante, sucrée et très juteuse, mais aussi finement acidulée et des plus parfumées.
Utilisation : Ce gros fruit à la chair souple est surtout utile en cuisson. C'est une pomme au four de rêve, qui permet également de réaliser de délicieuses compotes. Elle peut accompagner des viandes ou du gibier.
Culture : Il faut lui associer l'arbre reine des reinettes, sinon ce pommier, qui n'est pas autofertile, ne donne pas de fruits. Attention, il craint le chancre et la tavelure dans les régions humides et ne réussit pas dans les régions chaudes. .
Récolte : La récolte démarre en septembre et se prolonge jusqu'à la fin du mois de novembre. Le fruit peut se consommer de décembre jusqu'en mars ou avril.
Synonyme : 'Monstrueuse du Canada', 'Canada gris' et 'Grise du Canada'.
À savoir : Cette pomme est souvent moins prisée que la variété 'Canada blané, car sa couleur se révèle moins attrayante. Pourtant, la 'Reinette grise du Canada' est aussi bonne, voire meilleure.

Reinette de Caux


L'une des meilleures des rustiques Voilà une variété ancienne idéale à tous les points de vue. L'arbre offre une qualité ornementale et sa fertilité est remarquable. Originaire de Hollande, elle fit son apparition en France en 1821. Cette pomme à peau lisse de couleur jaune or panaché de carmin est volumineuse et peut même, parfois, être très grosse.

ReinetteDeCaux.jpg Goût : La chair blanc jaunâtre de la pomme est très sucrée, abondamment juteuse, savoureusement acidulée et agréablement parfumée.
Utilisation : Une très bonne pomme à couteau et à jus.
Culture : Le pommier s'épanouit en sol riche, et se plante en plein-vent n aime les climats frai!! et s'acclimate parfaitement en altitude. Résiste bien au chancre.
Récolte : Le fruit se récolte à partir d'octobre et se consomme de décembre jusqu'à avril, s'il est conservé au frais ! (cave, réfrigérateur).
Synonyme : 'Grosse Reinette rouge tiqueté', 'Dutch Migonne', 'De Laak' et 'Paternoster' ...

Reinette du Mans


Un parfum bien français Une variété présente au XIX' siècle dans la Sarthe, près du Mans (où elle fut surnommée 'De Jaune'), dans l'indre-et-loire et en Touraine. Ce fruit, moyen à gros, est habillé d'un épiderme lisse, de couleur jaune-vert clair, qui peut foncer à l'insolation. la surface est ponctuée de petites taches grises. Sa floraison est très tardive, et l'arbre se prête à toutes les cultures et résiste à la tavelure.

ReinetteDuMans.jpg Goût : La chair blanche à blanc jaunâtre est d'abord fenne et juteuse (presque cassante lorsque le fruit est jeune), puis devient fondante durant sa maturité. Elle est légèrement sucrée et peu acidulée. Une délicate saveur vanillée se dégage de ce fruit parfumé.
Utilisation : Cette pomme peut se consommer crue en automne lorsqu'elle est bien juteuse. Plus mûr, le fruit peut être cuit avec une viande de porc, préparé en tartes (excellent pour les tartes Tatin par exemple) ou en compotes. Sa tenue à la cuisson s'avère parfaite. fi convient très bien à la préparation du cidre, si on prend soin de le mélanger à d'autres variétés.
Culture : Attention à la fumagine. Cette variété autofertile peut être cultivée en montagne car elle est très tardive et ne craint pas le gel.
Récolte : Le fruit arrive à maturité en automne (début octobre) et sa conservation est excellente: jusqu'à août, voire plus si on le réserve dans une bonne cave.
Vertus : Elle contient 25 mg/ 100 g de vitamine C.
Synonyme : 'De Jaune', 'D'Argent', 'Breton', 'Pape' et 'Reine de Mai'.
À savoir : La première presse à pommes voit le jour au XII" siècle.

Reinette Clochard


Une reinette de choix Cette petite pomme rustique est une valeur sûre en terme de goût. Variété ancienne d'origine inconnue, elle est apparue en France après 1800, et fut énormément cultivée en Poitou-Charentes, Vendée, Deux-Sèvres, Sarthe, Touraine et Maine-et-Loire. Suivant la région et la luminosité, elle sera de couleur jaune citron, dorée ou or à maturité, mais elle peut aussi présenter des tons jaune verdâtre. Elle est également finement lignée et marbrée de gris fauve rugueux.

ReinetteClochard.jpg Goût : Sa chair, blanc jaunâtre, ferme et fine, est assez juteuse, vineuse avec une pointe d'astringen. Elle est à la fois sucrée et acidulée, mais bien parfumée (parftun des reinettes en général). Certains lui trouvent des saveurs de miel et d'épices.
Utilisation : Elle peut se consommer nature ou préparée, par exemple en tartes, voire dans des crêpes à la Normande. Cuite, elle accompagnera des plats cuisinés.
Culture : Attention, il faut bien traiter le pommier contre la tavelure et le chancre. Fertile et vigoureux, celui_ci se cultive idéalement dans l'ouest de la France et de préférence semi-libre ou en haute tige. L'arbreest une variété de plein-vent qui donnera ses meilleurs fruits sous cette forme. La floraison peut être très abondante, mais dans des terres lourdes et fraîches.
Récolte : De maturité tardive, la pomme se cueille de décembre à mars, mais sa consommation peut se prolonger jusqu'à fin avril ou mai. Dans ce dernier cas, il lui faut de bonnes conditions de conservation, car elle risque de se flétrir. Un local lumineux et bien ventilé est donc conseillé mais, si on la réserve en chambre froide, le fruit garde ses qualités. Une variété très résistante au puceron lanigère.
Synonyme : 'Bon Grenon', 'Clochard', 'Clochard de Gâtine', 'Reinette de Parthenay' , 'Reinette parthenaise', 'Rochelle' et 'Roux brillant' .
À savoir : Attention à ne pas la confondre avec la 'Reinette grise du Mans' en raison de ses taches grises circulaires. Le croisement de cette ancienne variété avec la célèbre 'Golden delicious' a donné naissance à une pomme nommée 'Chanteclerc', appelée aussi 'Belchard', un fruit à couteau de très bonne qualité.

Reine des reinettes


La plus célèbre des reinettes Cette pomme de grande qualité gustative est incontournable et porte bien son nom, car c'est l'une des plus appréciées et des plus connues. Ce fruit, de taille petite à moyenne, possède une peau lisse, luisante, jaune d'or à l'époque de la maturité, mais colorée rouge orangé et panachée de rouge vif parsemé de quelques grains gris-brun sur sa face exposée au soleil. On attribue son origine aux Pays-Bas, mais ce point reste encore très controversé.

ReineDesReinettes.jpg Goût : Sa chair blanchâtre est fine et assez ferme, mais elle se révèle fondante en bouche. Elle est juteuse, sucrée, légèrement acidulée et très parfumée.
Utilisation : Très bonne à manger nature, elle peut être aussi utilisée en compotes, en tartes, où elle exelle, et au four. Cuite, elle libère des parfums de miel et de coing.
Culture : Le pommier, qui a des capacités d'autofécondation, peut jouer le rôle de pollinisateur. Sa production est étalée. De floraison très tardive, il échappe aux gelées printanières. Attention, cette variété est sensible à la tavelure, à l'oïdium, au chancre et à la carpocapse.
Récolte : Cette bonne variété d'automne se récolte en septembre et peut se consommer jusqu'à fin octobre, voire en décembre car le fruit se conserve bien au frais (cave, réfrigérateur) pendant deux à trois mois.
Synonyme : 'Kronen-Reinette', 'De la Reine', 'Reinette rousse', 'Reinette de la 'Couronne' et 'Kroon Renet' .
À savoir : Le mot reinette symbolise l'excellence dans la nomenclature arboricole. Voilà quatre siècles que cette appellation est employée, et c'est un horticulteur répondant au nom de Charles Estienne qui fut l'un des premiers à la mentionner, en 1540.

Winter Banana


Un parfum très spécial Cette pomme au parfum très puissant, très particulier, et datée de la fin du XIX. siècle, est d'origine incertaine. Certains la disent américaine, d'autres hollandaise. Le fruit, gros à très gros, est couvert d'une peau lisse dure de couleur jaune brillant lavé de rose saumoné, ou de rouge à l'insolation.

WinterBanana.jpg Goût : La chair, parfois sèche, est jaune crème avec quelques zones verdâtres. Elle est ferme, très sucrée, tendre et très fine, acidulée, relevée d'un parfum musqué rappelant celui de la banane.
Utilisation : Cette pomme à croquer peut s'utiliser en pâtisseries.
Culture : La pomme résiste à la tavelure, mais pas au chancre et à l'oïdium. Elle craint également les pucerons. Il faudra donc être très vigilant. Apportez-lui un sol riche et bien exposé à la lumière. La mise à fruit est rapide et le pommier fructifie presque tous les ans.
Récolte : Attention, car les fruits sont sensibles aux chocs et se conservent mal au réfrigérateur. La récolte et la consommation courent de novembre à janvier car, dès février et mars, la chair devient farineuse.
Synonyme : 'Banane d'Hiver', 'Flory' et 'Banana'.

Transparente de Croncel


Un délice en compote et en gelée : Cette pomme est une des variétés anciennes les plus « récentes », car elle fut créée en 1869 par un pépiniériste à Troyes, dans l'Aube. Sa peau lisse, jaune blanc de cire, est voilée de rose sur sa face exposée au soleil. Rustique, elle est assez résistante au froid et aux maladies.

TransparenteDeConcel.jpg Goût : La pomme est de grande qualité gustative. Sa chair est blanc verdâtre à saumoné et possède une saveur très caractéristique, agréablement musquée. Elle est tendre, juteuse, fine et acidulée. Son goût s'affinne dans la maturité.
Utilisation : La 'Transparente de Croncels' est excellente à croquer et très rafraîchissante, car juteuse et légèrement acidulée. Elle représente aussi l'une des meilleures pommes cuites en compotes ou en gelées grâce à son parfum si particulier.
Culture : Cette espèce est souvent recommandée en altitude car elle résiste très bien au froid. Sa floraison est très belle, sans alternance. 1'arbre est de taille moyenne et sa fructification est rapide et abondante. Cette variété pollinisatrice fait preuve d'une bonne résistance au puceron lanigère.
Récolte : En septembre et en octobre la pomme sera rafraîchissante, juteuse et acidulée. Elle peut se conserver jusqu'en décembre, et sera alors plus farineuse.
À savoir : Outre la qualité du fruit, le pommier est très intéressant car il peut polliniser d'autres variétés. Il était employé autrefois comme porte-greffe pour sa très grande résistance au puceron lanigère, l'un des principaux parasites affectant les pommiers.

Tentation


La pomme de la réconciliation Autre variété phare des pépinières Delbard, ce fruit, vendu depuis 1995, est la pomme de la réconciliation, selon certains, car sa robe orangée, son excellent équilibre entre sucré et acidulé et son parfum très distin- gué en font une pomme séduisante pour les amateurs de goûts plutôt attirés par des variétés classiques ou anciennes. L'arbre fut récemment exporté et planté, avec beaucoup de succès, en Nouvelle-Zélande.

Tentation.jpg Goût : Le niveau de sucre et d'acidité est très élevé. La chair offre des parfums de noisette, de menthe, et dégage également des odeurs florales et anisées.
Utilisation : Cette pomme à couteau, à compotes et à tartes est aussi parfaite cuisinée avec du gibier. Elle serait appréciée par de nombreux chefs cuisiniers.
Culture : A polliniser, entre autres, par la reine des reinettes ou la golden. Cueillez-la lorsque sa robe devient dorée. La production est rapide, régulière et abondante dans toutes les régions.
Récolte : Elle se récolte en octobre mais ne se consomme pas immédiatement. li faut la laisser s'affiner car elle est très ferme. Elle pourra donc se conserver longtemps, jusqu'à fin mars.
À savoir : Pour bien conserver vos pommes, plusieurs solutions se présentent: soit vous les posez au réfrigérateur, soit vous les mettez dans une cave ou dans un garage à 12 ou 15°C. L'air ne devra pas être trop sec ni trop humide. De cette façon, vos fruits pourront s'affiner au niveau du goût et devenir plus sucrés.

Barre